Chapelin-Dubar, Anne - Les préludes non mesurés de Louis Couperin

ROBERT MARTIN (FR)
L627
kg
Ajouter au panier
  • Description
  • Plus

Langue: Français

Edition: 2013 - 1 vol. 266 p. + 1 CD

Etat: Neuf

Nouvelle édition! un premier volume sous forme d'un livre (généralités) et un second volume (analyse comparative) sous forme de cd-rom inclus dans le premier volume.

Anne Chapelin-Dubar a fait paraître en mars 2009, chez l'éditeur ZurfluH, une nouvelle partition des préludes non mesurés de Louis Couperin avec une préface très détaillée donnant des clés pour l'interprétation. Cette nouvelle édition des préludes est le fruit d'une recherche de plus de trente ans sur la musique française baroque de clavier, clavecin et orgue, dont les sept dernières années furent consacrées exclusivement aux préludes pour le clavecin de Louis Couperin, dans le cadre d'une thèse de doctorat soutenue en 2007. Le problème majeur de la musique de clavecin de Louis Couperin est l'absence de manuscrit autographe ou d'édition du vivant de l'auteur. Nous ne possédons que deux copies effectuées au plus tôt dans les années 1680, c'est à dire environ 20 ans après la mort de Louis : le manuscrit Bauyn et le manuscrit Parville. Depuis la découverte de la seconde copie, quatre éditions ont été proposées, mais aucune étude de fond n'avait été réalisée, sinon dans le contexte plus général du prélude non mesuré français (Paul Prévost, Colin Tilney). Louis Couperin invente un nouveau code graphique pour les clavecinistes mais il meurt avant d'en avoir réellement expliqué la clé. Ce code n'a pas toujours été compris des copistes. Il a donc fallu définir le rôle des lignes, les qualifier selon leur fonction et répertorier les outils permettant de décrypter le texte : l'instrument, les tempéraments, le doigté, le contrepoint et les accords qui en découlent, les ornements, les éléments stylistiques (modes, cadences, rhétorique etc.), qui furent l'objet de ce premier volume de thèse. Une comparaison minutieuse a été faite, fragment par fragment, des cas problématiques des deux copies anciennes et des quatre dernières éditions modernes prenant en compte les deux sources anciennes, (Curtis, 1970, Moroney, 1985, Tilney, 1991, Wilson, 2003) proposant chacune leur solution. Chaque solution a été discutée. Lorsque l'une d'entre elles paraissait plausible, elle a été adoptée. Sinon l'auteur a proposé sa propre solution en justifiant son choix, objet du second volume.