Couperin, Louis | Fantaisies pour les violes (c1690)

  • Description

Édition originale restaurée par l'Atelier Philidor.

  • Deux fantaisies pour les violes avec en supplément la notice du Parnasse François d'Évrard Titon du Tillet (1732) concernant Louis Couperin.
  • Instrumentation: dessus de viole, basse de viole, basse continue
  • Édition | Source: Fac-similé (2024) | Manuscrit Bauyn, Vol. 2, fol. 24v-25r, ca. 1690.
  • Notation | Clefs: Sol2, Fa3, Fa4, basse chiffrée
  • Pages | Format: 2 volumes [la partie de basse de viole séparée et en clef moderne a été ajoutée par l'Atelier Philidor], 21 pages - 21.0 x 29.7 cm

Louis Couperin (c1626-1661), claveciniste, organiste et violiste,  entre au service royal de Louis XIV comme ordinaire de la musique de la chambre pour la viole et se produit avec cet instrument dans 4 ballets :  Psyché (1656), L'amour malade (1657), Les plaisirs troublés (1657), La raillerie (1659). C'est Titon du Tillet qui est à l'origine d'une anecdote célèbre : cet emploi au pardessus de viole aurait été spécialement créé pour Louis Couperin après son refus de remplacer Jacques de Chambonières à l'épinette, démissionné pour ne pas savoir conduire une basse continue.

Téléchargez un extrait du fac-similé     
ATELIER PHILIDOR
BI483b
NEW 2024
Ajouter au panier